Depuis plus de 50 ans au cœur de l’agglomération Toulon Provence Méditerranée
27 oct

Votre agence immobilière de La Londe-les-Maures vous parle des investisseurs locatifs

remise des clés

Selon une étude du Crédit Foncier, spécialiste du financement immobilier et expert du financement locatif, publiée récemment, l’investisseur type a 45 ans, vit en couple et gagne bien sa vie (70 300 € à deux). Il achète plutôt des appartements que des maisons. En effet, depuis plusieurs années, les investisseurs se tournent majoritairement vers les petites surfaces (2 pièces ou studios) qui représentent six biens immobiliers sur dix acquis pour être mis en location. En moyenne, l’investissement locatif est de 45 m². Vous voulez acheter un bien immobilier à mettre en location à La Londe-les-Maures ? Votre agence immobilière fait le point.
Combien dépense-t-il ?
En moyenne, l’investisseur locatif dépense 168 000 €. Bien souvent, il investit avec peu ou pas d’apport sur une durée moyenne de 20 ans et 5 mois. Ce coût médian, au 1er semestre 2017, est en hausse de 7 % en deux ans. La part des biens immobiliers dont le montant est supérieur à 150 000 € tend à s’accroître : elle est passée de 50 % en 2010 à 60 % au 1er semestre 2017.

Investir dans le neuf ou l’ancien ?
Dans le neuf : la première motivation est fiscale (53%) devant le désir de se constituer un patrimoine ou le souhait de disposer d’un revenu complémentaire à la retraite. La moitié des investisseurs a l’intention de revendre plus tard. Ils choisissent une zone géographique éloignée de leur domicile.
Dans l’ancien : la fiscalité n’est que la 7e motivation (13 %), loin derrière le désir de se constituer un patrimoine (61 %), le souhait de disposer d’un revenu complémentaire à la retraite ou de se constituer un capital pour le transmettre à ses enfants. Moins d’un quart des investisseurs (23 %) a l’intention de revendre le bien plus tard. La grande majorité des investisseurs achètent près de chez eux.

Dans quelles régions de France investit-il ?
5 régions (Occitanie, Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, PACA et Auvergne-Rhône-Alpes) sur 13 concentrent 82 % de l’investissement locatif. Entre 2010 et 2017, trois régions (Occitanie, Île-de-France et Nouvelle-Aquitaine) ont vu leur part augmenter.

C.V. / Bazikpress © pixarno

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée